Diaporama - Faune et flore de Bretagne

  • ORetail Photography - Bacilly Héron Garde-Bœuf 05.jpg
  • ORetail Photography - Baulon Bruant Jaune-2.jpg
  • ORetail Photography - Baulon Orthétrum Réticulé-3.jpg
  • ORetail Photography - Breal sous Monfort Brunette Hivernale-1.jpg
  • ORetail Photography - Breal sous Monfort Rouge-Gorge Familier-1.jpg
  • ORetail Photography - Breal sous Monfort Sympétrum Strié-4.jpg
  • ORetail Photography - Breal sous Montfort Amaryllis-1.jpg
  • ORetail Photography - Cesson Sévigné Campagnol des Champs-1.jpg
  • ORetail Photography - Cesson Sévigné Cygne Tuberculé-23.jpg
  • ORetail Photography - Cesson Sévigné Gallinule Poule-d'Eau-3.jpg
  • ORetail Photography - Cesson Sévigné Grenouille Verte-4.jpg
  • ORetail Photography - Cesson Sévigné Mésange à Longue Queue-2.jpg
  • ORetail Photography - Cesson Sévigné Pic Vert-8.jpg
  • ORetail Photography - Chatillon sur Seiche (bintinais) Accenteur Mouchet-1.jpg
  • ORetail Photography - Chatillon sur Seiche (bintinais) Hypolais Polyglotte-8.jpg
  • ORetail Photography - Erdeven Merle Noir 02.jpg
  • ORetail Photography - Erdeven Pouillot Véloce 01.jpg
  • ORetail Photography - Finistere Azure Commun-1.jpg
  • ORetail Photography - Finistere Tournepierre a Collier-5.jpg
  • ORetail Photography - Grandmesnil Piéride de la Rave-1.jpg

Des moyens pour agir

L'association LPO Bretagne a pour objet d'agir ou de contribuer à agir, sur le territoire breton, dans les domaines de la recherche, de la connaissance, de la protection, de la conservation, de la défense, de la valorisation et de la reconquête de la nature et de la biodiversité. Elle contribue à l’observation, à la compréhension et au suivi de l’évolution de la nature et de la biodiversité en proposant toutes actions qui lui seraient favorables.

Pour mener à bien ces missions, elle pourra ainsi s'appuyer sur :

  • Son équipe salariée, qui sera amenée à se développer, tout en continuant de travailler en synergie avec les adhérents bénévoles au plus près du terrain.
  • Des compétences variées et complémentaires – développement du réseau, ornithologie scientifique, actions de sensibilisation… – issues de l'expérience et de l'historique des différents groupes locaux.
  • Les contrats Refuges de la LPO : des programmes permettant aux particuliers, aux établissements, aux collectivités et aux entreprises de s'engager en faveur de la biodiversité en aménageant leur environnement de façon à créer des conditions favorables à l'installation et à la préservation de la flore et de la faune sauvage, à réduire leur empreinte écologique et à créer un espace sans chasse. Actuellement, il existe plus de 2 100 Refuges sur l'ensemble de la Bretagne.
  • Le réseau national et les services centralisés de la LPO France.

La LPO Bretagne reste avant tout une association, avec un modèle économique sans logique concurrentielle et une volonté affirmée de travailler en réseau et en partenariat avec les autres structures bretonnes, en particulier associatives, œuvrant dans le domaine de la biodiversité.

La LPO Bretagne a défini 3 axes avec 9 objectifs prioritaires

1. Assurer la présence de l'association sur le territoire:

  • Accroître le nombre des adhérents pour développer les actions et gagner en visibilité et légitimité.
  • Renforcer le groupe LPO dans les Côtes d'Armor nouvellement créé pour mailler l'ensemble du territoire breton, (le centre de soins de l'Île Grande étant toujours rattaché à la LPO France).
  • Fédérer le bénévolat via des groupes de travail, une action militante annuelle…

2. Être un acteur reconnu:

  • Auprès des institutions régionales pour participer aux débats et co-construire l'avenir du territoire.Région Bretagne, DrealAgence Bretonne de la Biodiversité )
  • Être au cœur du tissu associatif œuvrant dans le domaine de la biodiversité pour agir en concertation et complémentarité sur le terrain.
  • Être présent auprès des collectivités locales et des entreprises pour répondre à leurs besoins et envisager des partenariats (mécénat…).

3. Développer des actions prioritaires:

  • Encourager l'augmentation du nombre des « Refuges Pros », programme LPO permettant aux collectivités et aux entreprises de s'engager en faveur de la biodiversité en aménageant leur environnement. (S'informer sur le programme des refuges Pro)
  • Contribuer à la préservation de la biodiversité dans les milieux agricoles en accompagnant à la transition écologique.
  • Encourager et accompagner la reconquête de ces territoires, via entre autres le programme LPO « Des Terres et des Ailes ».
  • Déployer des actions de sensibilisation sur tout le territoire : auprès du grand public et notamment des plus jeunes.

Pour l'année 2020

La LPO Bretagne propose une sélection d'objectifs (non exhaustifs) autour du développement et l'animation de la vie bénévole, la recherche prioritaire de partenariats, la médiation faune sauvage, la veille juridique et la gestion des atteintes environnementales, notre contribution au développement de la connaissance, la qualité de notre fonctionnement interne et la notion « d'employeur exemplaire ».

1. Renforcer le crédit et la dynamique de l'association:

  • Poursuivre le maillage territorial de la LPO Bretagne : Ouvrir une antenne en Morbihan.
  • Encore accroître le nombre des adhérents : objectif 4500 adhérents au 31 décembre 2020.
  • Créer et faire vivre notre site internet

2. Influencer les Bretons pour une meilleure prise en compte de la biodiversité:

  • Diffuser des plaidoyers contre la chasse et la notion de nuisibles.
  • Multiplier les actions de sensibilisation en milieu scolaire sur l'ensemble du territoire.
  • Aller toujours plus au contact du public pour le sensibiliser et le sortir de son indifférence.

3. Agir concrètement pour la préservation des espaces et des espèces:

  • Améliorer et organiser la prise en charge de la faune en détresse en Bretagne.
  • Encourager l'augmentation du nombre des refuges LPO.
  • Contribuer à la préservation de la biodiversité dans les milieux agricoles en réalisant notre 1er plan d'action agriculture.

Impossible en effet aujourd’hui de ne pas intégrer l’agriculture dans les actions en faveur de la préservation, ou plutôt de la reconquête de la biodiversité. Au regard des chiffres alarmants sur le déclin constaté ces dernières décennies, la profession, dont l’image se ternit, évolue doucement. Pour répondre à ce défi, la LPO Bretagne se met en ordre de marche. Selon le rapport “L’environnement en Bretagne, cartes et chiffres clés 2018”, édité par lObservatoire de l’Environnement en Bretagne, 80% du territoire breton est aujourd’hui constitué d’espaces agricoles, qu’il s’agisse de terres arables, de cultures permanentes, de prairies ou de zones agricoles hétérogènes. Et 60% est véritablement consacré à une agriculture qui produit près de 24 millions de tonnes par an, fourrages en tête (55 %), suivi du foin (21%), des céréales (20%) et des légumes (4%). Un état des lieux qui se traduit par une mosaïque de paysages ruraux, entre le bocage à maille élargie, le bocage dense sur collines, les cultures avec talus, les cultures légumières, les cultures à ragosses, les bois et bosquets, les zones humides d’eau douce...

  • Etre acteur de la prise en compte de la biodiversité dans les espaces bâtis... et à bâtir.

 Observatoire de l’Environnement en Bretagne - Le plan d'action Agriculture - Le programme "Des terres et des ailes"

La LPO Bretagne

Les structures LPO bretonnes, à savoir l'association locale LPO Ille-et-Vilaine et les groupes LPO Finistère et LPO Morbihan, ont souhaité se rassembler pour donner naissance à la LPO Bretagne. 

Au cœur des réflexions de nombreuses années, l'idée d'une LPO Bretagne ne date pas d'hier, même si celle-ci a pu jouer, parfois, les serpents de mer. Mais le contexte nouveau (re-découpage des Régions, incitation de la LPO France, hausse des demandes professionnelles) conjugué à une belle envie, partagée par les différentes structures bretonnes, ont fini par transformer le rêve en réalité.

Pour cela, il aura fallu toute la mobilisation d'un groupe de travail qui, dès 2016, a planché sur ce projet de réunification, autour d’un choix simple et logique : élargir le périmètre et modifier les statuts de la LPO Ille-et-Vilaine (seule association existante sur le territoire) pour qu'elle fusionne avec les groupes LPO Morbihan et Finistère.

Ainsi, le 16 février dernier, l’association LPO Ille-et-Vilaine et les groupes LPO Finistère et LPO Morbihan se sont rassemblés pour donner naissance à la LPO Bretagne. Les adhérents ont été conviés à l'assemblée générale constitutive de la LPO Bretagne en présence de Laurent Pélerin, président de la LPO Ille-et-Vilaine, Dominique Weill-Hébert, déléguée de la LPO Finistère Philippe Berger, délégué de la LPO Morbihan, sans oublier Gilles Bentz, responsable de la Station de l'Ile Grande (seul « territoire » breton restant rattaché à la LPO France) et Allain Bougrain-Dubourg, Président de la LPO France.

Objectif : Agir plus efficacement à l'échelle de tout le territoire en faveur de la biodiversité, dans les domaines de la préservation, de la sensibilisation et de la connaissance. Quelques mois après sa naissance, le premier bilan est prometteur…


Lire notre communiqué de presse - Lire le premier numéro du LPO info Bretagne

Sous-catégories

Le groupe LPO d'Ille-et-Vilaine

Le groupe LPO du morbihan