La LPO Bretagne

Les structures LPO bretonnes, à savoir l'association locale LPO Ille-et-Vilaine et les groupes LPO Finistère et LPO Morbihan, ont souhaité se rassembler pour donner naissance à la LPO Bretagne. 

Au cœur des réflexions de nombreuses années, l'idée d'une LPO Bretagne ne date pas d'hier, même si celle-ci a pu jouer, parfois, les serpents de mer. Mais le contexte nouveau (re-découpage des Régions, incitation de la LPO France, hausse des demandes professionnelles) conjugué à une belle envie, partagée par les différentes structures bretonnes, ont fini par transformer le rêve en réalité.

Pour cela, il aura fallu toute la mobilisation d'un groupe de travail qui, dès 2016, a planché sur ce projet de réunification, autour d’un choix simple et logique : élargir le périmètre et modifier les statuts de la LPO Ille-et-Vilaine (seule association existante sur le territoire) pour qu'elle fusionne avec les groupes LPO Morbihan et Finistère.

Ainsi, le 16 février dernier, l’association LPO Ille-et-Vilaine et les groupes LPO Finistère et LPO Morbihan se sont rassemblés pour donner naissance à la LPO Bretagne. Les adhérents ont été conviés à l'assemblée générale constitutive de la LPO Bretagne en présence de Laurent Pélerin, président de la LPO Ille-et-Vilaine, Dominique Weill-Hébert, déléguée de la LPO Finistère Philippe Berger, délégué de la LPO Morbihan, sans oublier Gilles Bentz, responsable de la Station de l'Ile Grande (seul « territoire » breton restant rattaché à la LPO France) et Allain Bougrain-Dubourg, Président de la LPO France.

Objectif : agir plus efficacement à l'échelle de tout le territoire en faveur de la biodiversité, dans les domaines de la préservation, de la sensibilisation et de la connaissance. Quelques mois après sa naissance, le premier bilan est prometteur… Lire notre communiqué de presse.